>> Voir des extraits du spectacle
>> Téléchargez le dossier du spectacle


Comment vendre avantageusement ses œufs au marché, comment donner une leçon concrète avec illustration pédagogique au noble qui use copieusement de votre femme, comment faire croire à notre épouse dévote qu'on n’a pas fait un enfant à la servante et aussi comment entendre la voix de Dieu qui va vous révéler miraculeusement vos origines... Dernier volet d'une trilogie sur les paysans, après Les Tribunaux rustiques de Maupassant et Le Testament du Père Leleu de Roger Martin du Gard, le spectacle nous amène à découvrir le monde insolent et malicieux du Moyen Âge, avec son langage cru, ses personnages dessinés à gros traits, mais profondément signifiants, relevant plus de l'archétype que de la caricature et dont l'imaginaire libre et impétueux s'amuse de la pauvre condition humaine. Il y a toujours une solution aux situations inextricables dans lesquelles sont engoncés les protagonistes, mais au final, c'est toujours celle que l'on attend le moins qui vient nous surprendre et nous ravir. 

 

C’est un spectacle de bateleur hirsute, un moment de foire et de réjouissance sans frein qui éclate au son de la trompette comme la promesse de tous les possibles.


Durée : 1h40 - A partir de 12 ans


Programmateurs, pour réserver vos invitations ou demander des devis contactez
David Debarbat > 04 78 68 86 49 ou david.debarbat@theatredeliris.fr




La presse

Pour sa nouvelle création, Les Paysans de la farce, la Compagnie de l’Iris a choisi de remonter le temps d’un spectacle à l’époque des farces du Moyen Âge. La troupe amène son public à découvrir le monde malicieux du Moyen Âge, avec son langage cru, ses situations burlesques et ses personnages grotesques. Repertoire oublié, et ancêtre de la comédie, la farce médiévale est ici revisitée par Caroline Boisson qui signe la mise en scène, et portée sur les planches par la fine équipe des comédiens de l’Iris. A noter, la présence du musicien Radoslaw Klukowski qui confère au spectacle une dimension musicale aux accents de fanfare-punk-slave. Si les farces sont d’époque, l’écriture, elle, est réactualisée par Philippe Clément. Résultat étonnant, drôle et décalé, un cocktail explosif pour tous !
Le Progrès 04/02/2013




Lieux peu ou pas équipés :
La Compagnie peut se déplacer avec tout ou partie du matériel nécessaire à la représentation.

Les autres spectacles en tournée : 

Les Enivrés d'Ivan Viripaev

Les Fourberies de Scapin de Molière

Tartuffe de Molière
Amphitryon de Molière

Le Dindon de Feydeau

Le Loup dans mon œil gauche spectacle sur l'art brut
Les Tribunaux Rustiques d'après Maupassant
Le Testament du Père Leleu de R.M. du Gard



Filtre anti-spam:
information[AT]theatredeliris[POINT]fr