Le tout-puissant dieu Jupiter descend des cieux pour s’offrir une fantaisie…
Il prend l’apparence d’Amphitryon absent et passe une longue nuit d’amour avec Alcmène son épouse. Le fidèle Mercure l’accompagne sous les traits de Sosie, le valet d’Amphitryon, qui assiste impuissant à la dépossession de toute sa personne par ce double très vindicatif.
Ce spectacle est une invitation au voyage, une plongée vertigineuse au coeur d’une nuit faite de songes où tout semble se dérober et dans laquelle Sosie, Alcmène, Amphitryon font face à l’inconcevable. Une étrange histoire menée par des dieux aussi charmants que cyniques où la cruauté côtoie l’amour et où la drôlerie naît de l’insolite.
Une comédie singulière, incisive, aux accents irréels et fantastiques entre ombre et lumière, Dieux et humains… Des humains éternellement fragiles face à leur destinée.

Ce texte classique est ici totalement revisité, grâce à une scénographie moderne : le brouillard, les projections vidéo quasiment permanentes (beaucoup de décors naturels sont utilisés dans ces images), la ligne stylisée des costumes, les portes élastiques laissant apparaitre et disparaitre les personnages ou encore l’univers sonore très marqué participent à la création d’une ambiance nocturne onirique.

La presse en parle...

La scénographie est superbe (...) Les images projetées sur un rideau tendu sur tout le fond de scène sont souvent floutées, apparaissent, disparaissent tournoient, noyées dans un brouillard qui flotte aussi sur le plateau. Cela crée une impression de rêve, de lieu étrange où la réalité se perd, impression soulignée aussi par la bande sonore très présente, souffles, respirations, bruits nocturnes (...) C’est intemporel, majestueux, magnifique (...) Les comédiens s’approprient les vers libres avec une maestria gourmande, la langue de Molière ne m’a jamais paru aussi belle...

Reg’arts

Béatrice Avoine et Didier Vidal, metteurs en scène et acteurs les plus percutants de ce spectacle, emportent l’adhésion grâce à un juste équilibre entre un jeu très volubile et affirmé et une scénographie évanescente. Des projections continues (...) habillent le plateau sans le dévorer. Des costumes noirs parfaitement taillés fixent les personnages dans leurs rôles (…). In fine, voilà une belle invitation au songe...

Le Petit Bulletin

Contact

David Debarbat david.debarbat@theatredeliris.fr
04 78 68 86 49

PNG - 1.6 ko

De Molière

Mise en scène Béatrice Avoine et Didier Vidal
Jeu Béatrice Avoine, Étienne Brac, Luc Chambon, Hervé Daguin, Émilie Guiguen, Martine Guillaud, Étienne Leplongeon, Didier Vidal
Conception décor Béatrice Avoine, Élisabeth Clément, Didier Vidal
Réalisation décor Élisabeth Clément, Jean-Philippe Rabilloud, Benjamin Wolff
Création son Jean-Philippe Rabilloud
Création lumières Élisabeth Clément, Étienne Leplongeon
Création vidéo Pascal Gaze
Dessins Etienne Leplongeon
Collaboration artistique Audrey Co, Guy Lefebvre
Costumes Éric Chambon

Durée 1 h 45
A partir de 13 ans